Making-of du film Much Loved

documentaire du film de Nabil Ayouch

MUCH LOVED, EXTRAITS DE PHOTOS DE PLATEAU ; LE REGARD D’AURÉLIEN RÉAL (PHOTOGRAPHE ET RÉALISATEUR DU MAKING-OF) AU COEUR DU TOURNAGE

« Much Loved  » après son passage sensation à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes, sort officiellement sur les écrans français le 16 septembre 2015.
Le film a déjà été récompensé par de nombreux prix, et Loubna Abidar est nommée aux Césars dans la catégorie meilleure actrice.

Ce film a été l’objet d’une violente polémique, interdit au Maroc où les autorités l’ont considéré comme un “outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine, et une atteinte flagrante à l’image du Maroc”, le film a également été décrié sur les réseaux sociaux, divisant le pays.

DVD du film Much Loved de Nabil Ayouch
Le making of de « Much Loved » est sorti en bonus sur le DVD

CRITIQUES DU FILM

« un making of de haute volée »

L’heure de la sortie

« Superbe making of, dynamique et chaleureux »

Les Années Lazer

« un module extrêmement intéressant sur les méthodes de tournage du cinéaste. Le parfait complément d’un film coup-de-poing »

Écran Large

« un making of vraiment passionnant »

Cinédingue

« Les suppléments sont excellents, avec notamment un making of de haute volée. Je suppose qu’ils ont été réalisés avant les faits très graves portés sur la personne de l’héroïne du film Loubna Abidar.
Making of (27 mn). Une véritable invitation à suivre le travail de toute une équipe et découvrir les coulisses. Avec des scènes de tournage, à fond, dans le détail.« Première prise du premier plan du film, attention, on donne tout ».Bureaux de la production, répétitions sous l’œil attentif du metteur en scène… « Ce sont les attitudes qui doivent faire comprendre ce que vous ressentez, je veux le moins d’explication possible ».
Les comédiennes prennent tour à tour la parole pour donner leur sentiment sur le film, et préviennent qu’il s’agit de défendre l’honneur des femmes, et celui des prostituées en particulier. La soirée saoudienne fait l’objet de beaucoup de préparations, et le journaliste s’en étonne. « C’est ainsi que se passe réellement ce genre de soirée ? » demande-t-il à Nabil Ayouch. « Elle est extrêmement réaliste malheureusement, c’est de l’abattage » assure le réalisateur qui sur le plateau (et ça se voit, et ça s’entend) fait l’unanimité.« Ce que l’on apprend en deux trois ans, on l’apprend ici avec Nabil en deux trois mois » assure Loubna Abidar. « On travaille avec un frère, il est trop mignon ».
Avis bonus Ils sont excellents, avec notamment un making of de haute volée. »

L’heure de la sortie ; Loïck Gicquel

« Making Of (27min56), consacré lui au travail minutieux qu’il a accompli avant le tournage auprès de ses acteurs. En ressort un module extrêmement intéressant sur les méthodes de tournage du cinéaste qui, conscient de son sujet polémique et du relatif amateurisme de certains de ses acteurs, convoque sa distribution à l’aube de son tournage pour tisser une relation familiale indéfectible avec elle. Le parfait complément d’un film coup-de-poing. »

Écran Large

« On trouve ici un making of (30 mins) vraiment passionnant et une excellente interview de Nabil Ayouch. »

Cinédingue